Rédiger un courrier assurance bris de glace

Lorsque vous êtes victime d’un bris de glace, il vous est possible de vous faire indemniser par les assurances. Cette indemnisation se fera en fonction de la pertinence de la lettre que vous aurez rédigée à votre assureur. Il est donc essentiel de savoir comment la rédiger, mais également d’avoir une idée bien précise sur le montant et le laps de temps que peut prendre l’indemnisation.

Aperçu général d’un bris de glace et sa prise en charge

Le bris de glace est un sinistre qui impacte les surfaces en vitre de votre véhicule. Il s’agit entre autres des vitres latérales, des lunettes situées à l’arrière et du pare-brise.

La prise en charge d’un bris de glace n’est pas obligatoire. Il s’agit d’une souscription à laquelle vous êtes libre de souscrire ou non dans votre contrat d’assurance voiture. Cependant, la plupart des contrats automobiles disposent d’une option bris de glace.

Ainsi, en cas d’incident, les réparations sont prises en charge par votre assureur. Il existe des contrats dans lesquels il est spécifié une franchise. Cela veut dire que dans certaines circonstances, la somme ne sera pas prise en charge par l’assureur, mais par vous-même.

Il faut savoir que la déclaration de votre bris de glace s’effectue sous forme d’une lettre que vous devez adresser au département en charge des sinistres de votre assureur.

Bris de glace : quand procéder à l’envoi de la lettre ?

En cas de bris de glace, vous devez envoyer votre lettre de déclaration environ cinq jours après l’incident. Si tel n’est pas le cas, votre lettre ne sera pas prise en compte et bien entendu, vous ne percevrez pas d’indemnisation.

Cependant, il faut savoir que la lettre de déclaration du sinistre dont vous avez été victime doit être rédigée une fois que vous serez certain de la cause du sinistre. Ainsi, vous pourrez savoir si votre assureur couvre bien ce type d’incident.

La rédaction d’une lettre de bris de glace

Cette lettre apparaît comme le tout premier constat de l’incident. Dans votre lettre, vous précisez le destinataire de la lettre, ensuite veillez à mettre la date, suivi des circonstances détaillées du sinistre.

Il vous faut ensuite préciser le numéro d’immatriculation du véhicule et votre numéro de contrat. Une fois rédigé, ajoutez une formule de politesse suivie de votre signature. Veillez à être convaincant. Pour cela, il est utile d’ajouter à votre lettre des preuves (photos, facture, expertise d’un professionnel, etc.).

Lorsque le bris glace est du fait d’un acte de vandalisme, vous devez déposer une plainte puis en informer votre assureur dans les deux jours qui suivent. Par contre, lorsque ce dernier a une autre cause, vous avez cinq jours pour le déclarer.

Scroll to top