Remboursement de la caution d’un prêt immobilier : est-ce possible ?

Vous avez un projet immobilier et souhaitez avoir un crédit immobilier auprès d’une banque ? Lisez l’article qui suit : vous allez voir qu’il est possible d’être partiellement remboursé de la caution de votre prêt immobilier !

Ce genre de “détail” peut effet vous aider à choisir le prêt immobilier et le type de garantie la plus avantageuse pour vous.

Qu’est-ce que la caution d’un crédit logement ? Quels sont ses avantages ?

La caution crédit logement a été proposée pour donner une alternative au Privilège des prêteurs de deniers et à l’hypothèque. Elle a été créée en 1975. Il s’agit de l’engagement que prend un organisme financier d’être garant du remboursement de l’emprunteur au niveau de la banque qui a accordé un prêt immobilier.

Les organismes de caution doivent être agréés par l’établissement prêteur. Ce dernier doit accepter la garantie ou pas, selon le crédit demandé et le profil de l’emprunteur. Ces divers organismes fonctionnent à travers un fonds de garantie.

En outre les avantages du cautionnement sont nombreux :

  • En fin de prêt, vous récupérez une partie de la somme que vous avez versée ;
  • Vous n’avez pas à verser des frais de notaire pour la garantie du prêt.

Quel est le coût de la caution d’un prêt immobilier ?

Deux différents types de frais sont exigés pour bénéficier de la caution crédit logement. Il s’agit notamment de :

  • La participation au Fonds Mutuel de Garantie, qui sert au remboursement des frais en cas de problèmes ;
  • La commission de caution qui permet de rémunérer la société pour les risques encourus et le service.

Ces coûts sont payés par l’emprunteur, mais en début de prêt et une seule fois. Vous avez par contre le choix entre deux formules pour le règlement des frais :

  • Le barème Initio : grâce à cette option réservée aux moins de 37 ans, vous pouvez repousser le règlement de la commission de caution ;
  • Le barème classic : en tant qu’emprunteur, vous réglez en une seule fois la participation à FMG, et ce en début de prêt.

Être remboursé d’une partie des frais de caution, c’est possible !

Ce qui distingue fondamentalement la caution de prêt immobilier des autres garanties financières est que vous pouvez être remboursé, du moins partiellement. Cette garantie peut, par le truchement du remboursement, s’avérer être la garantie la moins onéreuse pour votre financement.

Qu’est-ce qui peut être remboursé sur les frais de caution ?

Généralement, vous devez payer les frais de votre caution mutuelle dès que vous souscrivez. Ces frais peuvent être de 1 à 2,5 % du montant total du prêt immobilier que vous garantissez. Ils peuvent être composés d’un coût de participation à un FMG (Fonds Mutuel de Garantie), de frais de dossier ou d’une commission fixe qui appartient à la société de cautionnement.

La partie des fonds qui est versée dans le FMG couvre les risques. Elle permet aussi de rembourser la banque en cas de non-remboursement du prêt de la part des emprunteurs, ou d’une quelconque défaillance dans ce paiement. C’est aussi cette partie des fonds qui est partiellement remboursable en fin de prêt.

L’emprunteur perçoit la part qui lui est remboursée lorsqu’il solde son crédit immobilier. Ce remboursement peut donc intervenir dans les cas suivants :

  • Lors du remboursement total anticipé du montant dû sur le crédit immobilier ;
  • Lors du solde du prêt immobilier qui a servi au financement du bien et de la vente de ce dernier ;
  • À la fin prévue initialement dans les échéances du remboursement.

Il faut noter que pour une garantie par hypothèque sur le bien immobilier, les deux premières situations n’auraient pas été gratuites. Il faut payer dans ces cas, des frais de mainlevée d’hypothèques.